16/10/2006 : Cinéma : “Une vérité qui dérange, “


En mars 2002, la banquise dénommée “Larsen-B” située en Antarctique s'est désolidarisée sur une surface de 3200 km2 , soit l’équivalent de la moitié de la Corse.

En quelques années ce sont 12500 kilomètres carrés, sur une épaisseur supérieure à 200 mètres, qui se sont dissous. Evénement unique dans les 10000 dernières années.

Si la plate-forme Larsen-B flottant sur l’eau ne modifie en rien le niveau des mers, selon le principe du glaçon dans un verre, elle joue cependant un rôle double de barrage physique, un véritable rempart, protégeant la calotte glacière ( qui elle, est posée sur le continent ). Or, si celle-ci fond, ou glisse vers l’océan, le volume d'eau libéré s’ajoutera alors au volume des océans.

Selon Al Gore, le niveau des océans du globe s’éleverait alors de six mètres, événement pouvant se produire en moins de dix ans. Six mètres d’élévation du niveau des mers, obligerait le déplacement forcé d’une population estimée, à travers le monde, à cent millions de personnes, dont il faudrait, dans l’urgence, reconstruire ; infrastructures, équipements, logements.

Le site du film
http://www.criseclimatique.fr

Image de la plaque de glace Larsen-B en cours de dissolution.
http://visibleearth.nasa.gov/view_rec.php?id=1586