27/03/2008 : The Guardian + Eiffel Tower = Of(f) course... bien sûr !


Le quotidien britannique, “ The Guardian”, semble avoir fêté le 1er avril avant tout le monde, en annonçant dans son édition du 24 mars la transformation radicale de la tour Eiffel par l’ajout d’une “ crête ” très gauloise en kevlar, qui offrirait une terrasse élargie, à un peu moins de 300 m de haut, du plus bel effet, quoique faisant alors ressembler la tour Eiffel à un gigantesque bougeoir, ou crachoir.

“ Serero Architects of Paris has won the competition to redesign the structure's public viewing platform and reception areas. The winning design (above), which will be 276 metres (905ft) above the ground, will not require any permanent modification of the existing structure. It will double the capacity of the public viewing area on the tower's top floor.”

voir l’image du projet
http://www.guardian.co.uk/world/2008/mar/24/france.design


Dans son édition du 27 mars, The Guardian corrige le tir

http://www.guardian.co.uk/theguardian/2008/mar/27/3

“ In an article about a new viewing platform for the Eiffel Tower, we described Kevlar as an extremely strong and lightweight carbon fibre (Vive l'évolution, page 19. March 24). Kevlar is an aramid fibre, not a carbon fibre.”

Ouf !!! on avait peur qu’ils passent à coté de l’essentiel.


Mais cela n’a pas échappé au “Parisien” qui dans son édition du 27 mars relate la déconfiture de son confrère britannique et la colère de la société en charge de la gestion de la tour de Gustave.

CONFUSION : La tour Eiffel perd la tête
Auteur : eric le Mitouard
http://www.leparisien.fr/home/maville/paris/articles.htm?articleid=297459663

” Mais, contrairement à une information diffusée en début de semaine par le journal « The Guardian » de Londres, la Société d'exploitation de la tour n'a jamais donné son feu vert à une telle modification du monument parisien. “

Eric le Mitouard termine son article en citant le président de la société d’exploitation de la tour Eiffel : “ Ce n'est pas une plaisanterie, c'est de la désinformation. Nous ne pouvons pas laisser colporter n'importe quoi “ .

British humour ou mésentente cordiale ?