JOBS125CV125REF125LETTER125
Log in
 
M.A.J le: 19, Oct, 2014 23:04 PM +02:00
A+ A A-

Une étonnante maison médiévale en 3D, sous SketchUp, aux Archives Nationales

Les Archives Nationales, en son site parisien de l'Hôtel de Soubisse, propose une exposition sur la demeure médiévale à Paris. Essentiellement destinée aux amateurs de vieux papiers et autres vieilles cartes. L'exposition révèle le parfum d'une époque ou déjà l'environnement avait sa place, ainsi on peut lire (en tout cas essayer, tant l'écriture est fine,) le procès d'un artisan ayant jeté des gravois dans la Seine. Epoque ou l'on savait aussi construire avec soin, de façon pérenne et avec une grande économie.

Dans cette exposition on remarque une animation vidéo en 3D réalisée à partir du moteur de modélisation SketchUp, explicitant avec une grande efficacité pédagogique le principe constructif, très fouillé, d'une demeure médiévale en pans de bois.

 

Le travail de modélisation est basé sur les documents graphiques réalisés par, sans doute, le plus grand spécialiste parisien du pan de bois dans l'architecture médiévale, Jacques Fredet, à qui l'on doit notamment un ouvrage de référence “Les Maisons de Paris“.

 

La précision “maniaque“, des dessins et représentations, de Jacques Fredet était une base idéale pour la modélisation en 3D d'un véritable écorché très détaillé d'une maison complète sur plusieurs étages. La modélisation a été assurée par Olivier Netter, architecte, qui venait juste de suivre un stage de formation sur SketchUp, et cherchait à en ; “évaluer les potentialités de transgressions intrinsèques permises par le logiciel“.

J'ai donc modélisé d'après les études, descriptions et dessins en géométral originaux établis par Jacques FREDET pour l'élaboration du " type gothique tardif; 1520 ".

Pour ce faire, je disposais simplement de la version gratuite de SUp 7. La souplesse de l'outil m'a permis de modéliser "au fil du texte", c'est-à-dire en suivant l'ordre d'édification et les "catégories" retenues par l'auteur, sans aucun problème de procédures "imposées" par les concepteurs du logiciel ; et avec un réel plaisir.

Les éléments constitutifs du modèle sont nommés et classés par catégories d'ouvrages en groupes et/ou calques que l'on fait apparaître au fur et à mesure des besoins du propos recherché.

 

200 heures lui seront nécessaires.

Voulant utiliser le résultat en sa qualité d'enseignant vacataire à l'ENSAPB, il demanda alors l'autorisation à Jacques Fredet, d'utiliser ainsi l'exemple représenté. ; “C'est en visionnant l'animation qu'il m'a parlé de la préparation de cette exposition et de la demande du Commissariat scientifique (Étienne Hamont et Valentine Weiss) en matière de représentation tridimensionnelle d'une demeure médiévale parisienne. L'animation a juste été retravaillée pour être plus didactique, à savoir ajout en post-production d'un commentaire vocal et de flèches pointant les éléments décrits.

 

Olivier Netter est architecte DPLG, enseignant à l'ENSAPB, à l'ESTP, chez Autograf, et à l'Institut d'Urbanisme de Paris à Créteil, et œuvre pour le CNRS à Institut de Recherche sur l'Architecture Antique, mission archéologique française de Claros sous la direction de Jean Charles Moretti.

 

L'exposition ; “La demeure médiévale à Paris“ dure jusqu'au 14 janvier 2013.

Hôtel de Soubise - 1er étage
60, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris

Commissariat de l’exposition: 
Étienne Hamon, professeur d’histoire de l’art médiéval à l’université de Picardie – Jules Verne, et Valentine Weiss, conservateur aux Archives nationales, responsable du Centre de topographie historique de Paris au département du Moyen Âge et de l’Ancien Régime.



Commissariat technique:  
Alexandra Hauchecorne assistée de Sarah Boitelle

 

Horaires et renseignements pratiques. Cliquez ici


 

Images ci-dessous : Conception maison médiévale: Jacques Fredet - Modélisation : Olivier Netter


01-650
02-650
03-650
04-650

 

 


La suite de cet article est réservée à nos abonnés.  S'abonner

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous ici

Dernière modification lelundi, 22 octobre 2012 16:35
Ajouter un commentaire