JOBS125CV125REF125LETTER125
Log in
 
M.A.J le: 19, Oct, 2014 23:04 PM +02:00
A+ A A-

Concept MFC 2020 : la réponse de Maisons France Confort à la RT2012...version 15

005

L'industrie du pavillon, et de la construction individuelle, habituée à une construction traditionnelle est confrontée à un défi technologique : Rendre compatible sa production avec les exigences des nouvelles règlementations thermiques de plus en plus draconiennes. Qui plus est, le territoire péri-urbain, terre d'élection des pavillonneurs, est au centre des critiques concernant l'étalement urbain et le mode de vie qu'il induit, très consommateur de CO2.

Particulièrement visée ; l'obligation d'un mode de transport automobile individuel, par membre de la famille, dans les zones urbaines diffuses pauvres en transport collectif.

 

006

 

La société de maisons individuelles Maisons France Confort veut relever le défi, et inaugurait à Saint-Priest dans la banlieue de Lyon, ce mercredi 28 mars 2012 un prototype d'habitat individuel, résultat de deux ans d'études. Un habitat individuel A++ non seulement à énergie positive (qui sera exigé dans la future RT2020,) mais promettant zéro CO2 (hors énergie grise,) notamment en intégrant une réponse à l'éco-mobilité, ici via un prototype d'une automobile BMW de série, transformée en voiture 100% électrique. Les apports énergétiques renouvelables de la maison sont calculés pour pouvoir fournir une autonomie journalière de 160Km à ce véhicule électrique. L'intégration allant jusqu'à la promesse (cependant non encore fonctionnelle sur le prototype présenté,) d'une utilisation de l'énergie électrique stockée dans le véhicule pour alimenter la maison individuelle en fonction des crêtes de consommation électrique, ou des éventuels dépassements tarifaires en heure de pointe. Une réflexion jugée pertinente par le CSTB ; “Si le bâtiment produit de l'énergie, il faut trouver le moyen de pouvoir la stocker, d'ou la convergence avec les batteries de voitures électriques. L'idée est de dire que le bâtiment devient économe et producteur d'énergie et que la voiture devient une banque mobile d'énergie.“ Daniel Quenard (CSTB)

008


bilanenergetique643

 

 

Cerise sur le gâteau, la maison est conçue pour répondre à l'évolution des mode de vie et notamment le télétravail en prévoyant un bureau facilement isolable de la vie du foyer, par des parois vitrées opacifiantes à la demande.

 

L'intérêt de cette réalisation est d'avoir su mobiliser des industriels autour d'un objectif, aujourd'hui encore, restant souvent à explorer. Cela va de matériaux innovants, comme les fondations et entrevous conçus spécialement par la société Rector, encore à l'état de prototype, au “smart grid,“ (Gestion et distribution d'énergie intelligentes,) véritable cerveau énergétique de la maison. Ces innovations en cours de développement couplées à des technologies, aujourd'hui en production, comme l'ossature métallique Styltech d'Arcelor Mittal, sur laquelle sont posés 320 mm d'isolant (200mm de panneaux composites acier/mousse de polyuréthane, et 120mm de laine de verre.) Le tout étant complétés par une membrane d'étanchéité à l'air Stopvap, puis, en revêtement intérieur, des plaques de plâtre permettant de capter et de neutraliser les composés organiques volatils.

001

 

Le résultat de cette recherche donne une maison contemporaine, quoique conçue comme un appartement, autour d'un patio central, assurant par effet cheminée, la mise en circulation de l'air, via le déclenchement d'ouvrants commandés, de la société Velux. Ses performances annoncées sont assez prometteuses ( -173 kWhep/m2/an, CEP -128kWhep/m2 SHONRT, soit supérieur de 256% à la réglementation RT2012.)

007

 

Patrick Vandromme, P-DG de Maisons France Confort, arrière petit-fils du fondateur.

P-Vandromme-300A la question ; Quelle est la qualité première d'un pavillonneur ? : Patrick Vandromme répond sans ambage ; “La capacité de fédérer aussi bien les moyens disponibles que les acteurs de la construction.

Entreprise familiale, presque centenaire, (fondée le 1er mai 1919 par le grand-père et l'arrière grand père du président actuel,) initialement orientée vers la construction bois, qu'elle abandonnera au milieu des années 70 avec la mode des “maisons de maçons“. Malgré les crises successives (1974, 1992, 2008), le nombre de maisons livrées annuellement ne cessera d'augmenter. (400 en 1974, 1500 en 1999, 5000 en 2008.)

Lucide, Patrick Vandromme explique que le prix moyen d'un pavillon est de 127 000 euros TTC, Beaucoup moins que l'expérimentation présentée à Saint-Priest ce 28 mars 2012, sans doute un indice d'une montée en gamme des pavillonneurs vers une clientèle plus exigeante en cadre de vie et en conscience écologique, mais aussi que cette cible, permettra aux sociétés de constructeurs de maisons individuelles d'appréhender et de satisfaire aux exigences des règlementations techniques énergétiques tout en préservant leur domaine d'activité.

A eux-mêmes d'inventer les solutions techniques, afin de pérenniser leur marché. Un exemple à suivre par les architectes ?

 

http://www.maisons-france-confort.fr

Le projet (Site vitrine) http://www.concept-mfc-2020.fr

Ajouter un commentaire