logocoolaffranchie
Log in
 
M.A.J le: 2:05 AM +02:00,16 Avr, 14
A+ A A-

Balard : Labyrinthe fouilli pour Nicolas Michelin, escadrille de ruches, façon années 80, pour Norman Foster, serpent de mer pour Dominique Perrault, Mais pourquoi ne pas avoir invité Bjarke Ingels ?

Pas vraiment convaincant tous ces projets, qui semblent, chacun,  peiner à gérer la grande échelle et sa symbolique.  Mais à quoi doit ressembler en 2011 un centre de commandement militaire :  Un méga siège social ? Un centre de vacances ? un ensemble de logements danois ?

On se souvient du Pentagone, (1943) lointain hommage à Vauban et à la forteresse imprenable.  Géométrie parfaite sensée donner la même importance aux cinq composantes de la puissance militaire U.S, une sorte d’OVNI implacable, indestructible, et planétaire et surtout sans orientation avouée. Le Pentagone n’a pas d’avant et d’arrière, il est partout.

Mais en Europe, les “sièges”  du Pouvoir...  sont plus “civils”. Par exemple, il y a le siège de l’UNESCO à Paris, comme celui de la commission européenne à Bruxelles;  vastes tripodes chantant les louanges de la bureaucratie et de la diversité ( à l’opposée de la masse unique du siège de l’ONU à New York, (souhaitant exprimer la puissance de la voix unifiée des nations.)

Pour la dimension militaire, il y a bien le siège du MI6 à Londres et son coté blindé, opaque, qui ne ressemble à rien de précis, (surnommé Legoland par ses détracteurs.)
 

 


La suite de cet article est réservée à nos abonnés.  S'abonner 

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous ici


Dernière modification lesamedi, 20 août 2011 17:31
Commentaires | Ajouter le votre
Ajouter un commentaire