Log in
 
M.A.J le: 19, Aoû, 2014 12:19 PM +02:00
A+ A A-

Balard : Labyrinthe fouilli pour Nicolas Michelin, escadrille de ruches, façon années 80, pour Norman Foster, serpent de mer pour Dominique Perrault, Mais pourquoi ne pas avoir invité Bjarke Ingels ?

Pas vraiment convaincant tous ces projets, qui semblent, chacun,  peiner à gérer la grande échelle et sa symbolique.  Mais à quoi doit ressembler en 2011 un centre de commandement militaire :  Un méga siège social ? Un centre de vacances ? un ensemble de logements danois ?

On se souvient du Pentagone, (1943) lointain hommage à Vauban et à la forteresse imprenable.  Géométrie parfaite sensée donner la même importance aux cinq composantes de la puissance militaire U.S, une sorte d’OVNI implacable, indestructible, et planétaire et surtout sans orientation avouée. Le Pentagone n’a pas d’avant et d’arrière, il est partout.

Mais en Europe, les “sièges”  du Pouvoir...  sont plus “civils”. Par exemple, il y a le siège de l’UNESCO à Paris, comme celui de la commission européenne à Bruxelles;  vastes tripodes chantant les louanges de la bureaucratie et de la diversité ( à l’opposée de la masse unique du siège de l’ONU à New York, (souhaitant exprimer la puissance de la voix unifiée des nations.)

Pour la dimension militaire, il y a bien le siège du MI6 à Londres et son coté blindé, opaque, qui ne ressemble à rien de précis, (surnommé Legoland par ses détracteurs.)
 

La suite de cet article est réservée à nos abonnés.  S'abonner

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous ici

Dernière modification lesamedi, 20 août 2011 17:31

Éléments similaires (par tag)

  • Présentation à la Presse ce mardi 31 mai 2011, du projet lauréat en vue du regroupement des services du ministère de la défense sur le site parisien de Balard

    balard860

     

    Voici donc le pentagone à la française, (allusion au célèbre bâtiment américain érigé au milieu du XXe siècle et symbole du leadership nord-américain,) qui devrait voir le jour au moment même ou ayant réintégré l’OTAN, la France a perdu sa singularité et une certaine liberté de manoeuvre.  

    Lieu symbolique, expression du Pouvoir ultime, devant surtout être photogénique en vue aérienne et “en imposer” comme le précisera le ministre de la défense Gérard Longuet, le “pentagone” est un regroupement sur un seul site d’une administration précédemment éclatée sur près d’une quinzaine de sites.

    La suite de cet article est réservée à nos abonnés.  S'abonner

    Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous ici

  • Troisième report de la signature du PPP du futur pentagone français.

    Prévu début mai, reporté une première fois au 18 mai, puis au 25 mai, le  ministère de la Défense annonce un troisième report d’une semaine de la signature du Partenariat Public Privé entre l’entreprise mandataire Bouygues  et ses services . Officiellement  la raison serait liée à l’agenda du ministre trop chargé.  ( Mais qui tient donc si-mal l’agenda du ministre ?)  

    Cependant fin avril 2011, on apprenait dans les colonnes du Parisien que le service instructeur du dossier avait été surpris par le nombre de pages ( plus de dix mille )  que comprenait le contrat à signer et à avaliser, soumis par le lauréat pressenti du marché.

    Ce dossier phare vise à regrouper sur un seul site dans le XVe arrondissement de Paris,  les quatorze implantations actuelles des services de la défense, dont le fameux hôtel de la Marine.  Il engagera financièrement le ministère de la Défense pour de longues années.


    La suite de cet article est réservée à nos abonnés.  S'abonner

    Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous ici

  • Balard : Retard de plusieurs semaines pour la signature du PPP du “Pentagone” français

    Programmée autour du six mai 2011, la signature du PPP géant du “pentagone” français sur le site de Balard ( Paris XVE arrdt), avec l’entreprise pressentie ( Bouygues) serait retardée (Source Le Parisien,)  de plusieurs semaines au motif de la surprise du ministère de constater que le contrat présenté par Bouygues comprend... plus de dix mille pages.  Le délai de sa lecture par les services du ministère ne semble pas avoir été comptabilisé dans le planning de l’opération.


    La suite de cet article est réservée à nos abonnés.  S'abonner

    Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous ici

  • UN BON GROS PPP, QUE DU BONHEUR !
  • PPP : Petite synthèse à destination des architectes
Commentaires | Ajouter le votre
Ajouter un commentaire