logocoolaffranchie
Log in
 
M.A.J le: 2:05 AM +02:00,16 Avr, 14
A+ A A-
Rédaction

Ce 15 avril 2014 se tenait dans les salons du ministère de la culture et de la communication, rue de Valois à Paris, la conférence de presse de présentation du Pavillon Français de la 14ème Exposition internationale d’architecture – la Biennale di Venezia ; “La modernité, promesse ou menace ?“ dont le commissariat a été confié cette année, et de façon collégiale, tenait à rappeler Aurélie Filippetti, à l'historien-architecte Jean-Louis Cohen.

Partant de la thématique choisie par le commissaire général de cette XIVe Biennale internationale d'architecture de Venise ; Rem Koolhaas, “Fundamentals 1914-2014“ (lire ici,) Jean Louis Cohen centrera son propos sur une période précise de l'histoire de l'architecture et des idées, en France, entre 1930 et 1960.

Après avoir rappelé la “générosité dévoyée de cet idéal de la Modernité“ il s'agit aujourd'hui non plus de “reconstruire“ mais bien de “construire“ rappelant à cette occasion l'objectif annoncé par le Président de République de mettre en chantier près de 500 000 logements par an, ce qui ne s'était plus vu depuis 1973 et la fin des trente glorieuses.

Mais la présence française ne sera pas visible seulement au pavillon français (scénographiée par l'agence parisienne Projectiles,) mais également dans la partie centrale de l'exposition, donc sous la coupe de Rem Koolhaas, avec notamment la présentation de travaux de l'architecte Claude Parent (Commissaire du pavillon français en 1970,) mais aussi l'exposition des études de l'AUC(Djamel Klouche), de même que la remise du Grand Prix d'architecture à l'architecte Christian de Porzamparc pour sa réalisation de la Cité de la musique brésilienne de Rio, sans oublier d'autres manifestations comme le concours organisé par la fondation Wilmotte, ou encore l'exposition des projets lauréats du AYA “Africa Young Architects“ présenté dans le palais vénitien d'Architecture Studio.

La présence française sera riche assure Aurélie Filippetti, et sera l'occasion de lancer une “véritable recherche architecturale française“ et de “contribuer quotidiennement au dialogue entre les cultures “

Jean-Louis Cohen centrera sa présentation-interrogation autour de quatre chapitres.

  • - La villa Arpel, véritable,vedette critique, du film de Jacques Tati, “Mon Oncle“.

  • - L'aventure industrielle et intellectuelle de Jean Prouvé, de l'espérance à son échec industriel…“

  • - La préfabrication lourde dans le bâtiment, réponse industrielle à l'urgence face au baby boom

  • - La Cité de la Muette à Drancy, préfiguration d'avant guerre des Grands ensembles qui fleuriront,eux, à partir des années 60. “ Déjà porteuse d'une hétérotopie meurtrière.“

En lieu et place d'un éphémère numéro spécial d'une revue d'architecture, Jean-Louis Cohen a proposé et obtenu la rédaction d'un ouvrage plus pérenne intitulé “101 bâtiments 1914-2014.“ livre sur l'architecture en France, (autour de 101 bâtiments choisis par une sélection d'architectes,) sélection de réalisations devant renseigner le lecteur sur la;  “relation entre l'attente et la réponse, et la réponse et l'attente…“


 

Aurelie001


affiche2-JLC-15042014

  • 0

Nouvelle interface graphique pour archicool.com, plus aérée, plus fonctionnelle, retrouvez toutes vos rubriques d'un seul coup d'oeil dans cette version “responsive“ (auto-adaptative à la largeur de votre écran,), à noter la nouvelle rubrique vidéo, présentant une multitude de vidéos régulièrement repérées sur le net. Actuellement une passionnante visite de Rome revisitée par l'architecte Odile Decq, mais aussi Christian de Porzamparc et ses gratte ciel new yorkais, ou encore Jean Nouvel et sont fort niçois.

Les abonnés, bénéficient eux aussi de substantielles améliorations comme l'affichage sous forme de vignettes, sur la même page, de tous les derniers articles, et bien sûr l'accès intégral à ces contenus.

Une revue de Presse, les avis de concours, les archives intégrales de toutes les newsletters, parmi d'autres choses qui seront progressivement ajoutées. Bonne lecture !

  • 0

La galerie Gagosian (Londres,) en collaboration avec la galerie parisienne Patrick seguin présente ; “Triptyques“, une série limitée d'édition de miroirs signés de l'architecte Pritzker Prize Jean Nouvel.

"The mirror is a piece that you want to live with, in which you reflect intimate images--images from your home; you can capture a piece of a window in it somewhere. Dense dark blues; dense dark greens."Jean Nouvel

Vernissage le 15 avril 2014 17:00pm -18:00pm
Exposition du 15 avril au 31 mai 2014
Lieu : Gagosian Gallery 17-19 Davies Street  London W1K 3DE
+44.207.493.3020   www.gagosian.com

 

  • 0

Disparition de Sacha Ketoff le 8 avril 2014, après deux semaines de coma. Né en 1949, Sacha Ketoff était un designer à qui l'on doit, au tournant des années 80, la fameuse lampe W.O, puis la table “tabula rasa“.
Il était également cinéaste (Fischerman,) photographe, plasticien, écrivain, auteur du roman “Villa sul lago“. Sacha Ketoff était âgé de 65 ans.
Selon l'avis de faire part, la cérémonie d'obsèques aura lieu le 16 avril 2014 à 14H en l'église Notre-Dame de Lorette (Paris IXe)

  • 0
 
  • 0
 
  • 0
 
  • 0
 
  • 0
 
  • 0
 
  • 0